Celle qui avait des hauts et des bas

Il parait que trouver les choses faciles à faire ce n’est pas grave, il paraît qu’on n’est pas obligé de faire les choses dans la douleur pour que celles ci soient réussies, j’ai encore un peu de mal à intégrer cela, même si on me le répète pas mal ces temps-ci…Ecrire ce blog ne m’est pas difficile est ce que ça lui donne moins de valeur pour autant ? Il parait que non…

Ces temps-ci sont des temps fertiles en émotions, en réflexion, en remise en question…et puis il y a les événements extérieurs qu’on ne maîtrise pas et qui annoncent des moments difficiles. Pourtant au moment où  les nuages s’amoncellent il y a des arcs-en-ciel qui surgissent.

Il y a d’abord celui qui partage ma vie, j’aurai la pudeur de ne pas parler davantage ici, il est là, il a toujours été là et je sais la chance que j’ai…

Je viens de passer ces 2 derniers week-end en compagnie de 2 amis, l’un très présent dans ma vie, mon jumeau cosmique, l’autre, présent est en pointillé 😉 .

On s’est retrouvé avec le 1er pour un week-end de liberté, sans contrainte d’horaires, d’enfants, ou de mari. On a parlé, on s’est écouté, on a analysé, disséqué ce qui nous tracasse. Il m’a bousculé, poussé dans mes retranchements, je l’ai insulté pour ça, on a bu pour faire passer,  mais ces échanges sont très riches et très importants pour moi. J’espère alors que je lui apporte autant qu’il m’apporte et je sais que si mon ciel devient trop noir,  je sais que je peux compter sur lui et réciproquement.

Pour le 2ème, comment dire ? Je le connais depuis longtemps, je l’ai aimé comme un petit frère charmant et immature à qui on pardonne tout, et puis la vie fait que parfois les liens se distendent…Mais quand on arrive à se voir, comme ces 2 derniers jours sans avoir à consulter la montre, alors je retrouve intact tout le plaisir de sa compagnie. On a ri, on a été sérieux parfois, on a parlé de musique, de films, de livres, de boulot, d’amour. La prochaine fois qu’on se verra ? Dans un an ou plus, ou moins, qui sait ? mais à n’en pas douter, toujours avec le même plaisir.

Je garde avec moi ces précieux arcs-en-ciel pour les jours où le côté obscur de la Force devient trop présent. Ces moments sont comme des petits flammes, et j’arrête là la métaphore car je vais basculer dans le niaiseux !

Finalement c’est un post plutôt optimiste mais comme il faut bien justifier mon titre :

Bon début de semaine à tous !

Publicités

Publié le 13 octobre 2014, dans Humeurs, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :