Celle qui aimait les bulles…

Les bulles ? Quelles bulles ? J’entends déjà les mauvaises langues qui pensent que je parle de ces bulles là :

champagne

Mais je pensais plutôt à un autre genre de bulle :

IMG_1052

Mes bulles à moi sont rondes, douces, multicolores et malheureusement fragiles et vivant peu de temps. C’est pourquoi il faut en profiter au maximum et surtout renouveler régulièrement l’expérience…

Dans mon cheminement actuel je me suis rendue compte que j’avais besoin de ces bulles, qui sont comme des respirations dans ma vie de femme active, de mère, d’épouse…Des pauses toujours trop courtes mais qui deviennent indispensables à mon équilibre.

Mes bulles sont des moments que je partage avec les gens qui me sont chers ; parfois c’est une petite bulle, volée au quotidien, qui ne dure que quelques heures, un jour de semaine où pendant que les enfants sont à l’école, les élèves en stage, on s’échappe à deux pour dévorer des pâtes en jubilant de s’être extrait du fourmillement quotidien.

Parfois la bulle m’emporte vers un autre pays, où sortant de ma zone de confort, je découvre de nouvelles choses tout en me faisant chouchouter par une personne bienveillante ( 😉 ).

La bulle de ce week-end a été une merveilleuse bulle, libératrice, pleine de fous rires, de discussions sans fin, de « n’importe nawak », de clopes partagées sur un balcon (je ne fume pas !), de musique partagée à deux, de gin kas, de Mac Do, de pizza, de danses et de « chants » (les voisins ont dû penser qu’on sacrifiait certainement des vaches dans cet appartement), de films, de moments d’émotions, de pudeur et de délicatesse…

Le problème avec les bulles c’est qu’elles finissent toujours par éclater et aussi triste qu’on soit, il faut se séparer, revenir à la vie quotidienne mais en  gardant au fond de soi ces moments-là pour les jours où la vie est moins sympa : ces bulles servent aussi à ça, à nous réchauffer l’âme pour mieux affronter le reste. (moment bisounours du billet)

Alors merci pour la bulle de ces derniers jours….

Ce soir je regarde mon calendrier, mes petites économies et je réfléchis : à quand la prochaine  ?

Publicités

Publié le 25 mars 2015, dans Humeurs, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 14 Commentaires.

  1. je prépare une petite bulle pour juin :))

    Aimé par 1 personne

  2. Sans bulle la vie ne serait pas aussi petillante 😉

    J'aime

  3. Oui les bulles sont précieuses, mais aussi le quotidien, enfants, famille, courses dans tous les sens, car c’est quand tout le monde est parti pour faire sa vie qu’on regrette tous ces moments auquel nous avions envie d’échapper. Il faut profiter de chaque instant (surtout avec nos enfants) car ça aussi, c’est une bulle qui finit par éclater…
    Bonne journée.

    J'aime

    • J’ai conscience d’avoir un joli quotidien et je sais à présent m’arrêter pour profiter de ces instants en famille mais j’ai besoin de ces moments où je ne suis sollicitée par rien ni personne, et les retrouvailles n’en sont que meilleures…
      bonne journée à toi aussi

      Aimé par 1 personne

  4. Les bulles éclatent mais c’est aussi ce côté éphémère qui les rend si précieuses…

    Aimé par 2 people

  5. On oublie tout, on a l’impression de redevenir des ados sans contraintes… Indispensable!

    Aimé par 1 personne

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :