J’ai lu pour vous…

Je vous fais un pack sur mes dernières lectures :

20150527_212435

Tout d’abord 2 romans lus pour le boulot :

« Le Ventre de l’Atlantique » de Fatou Diome : Salie vit en France. Son frère, Madické, rêve de l’y rejoindre et compte sur elle. Mais comment lui expliquer la face cachée de l’immigration, lui qui voit la France comme une terre promise où réussissent les footballeurs sénégalais, où vont se réfugier ceux qui, comme Sankèle, fuient leur destin tragique? Comment empêcher Madické et ses camarades de laisser courir leur imagination, quand l’homme de Barbès, de retour au pays, gagne en notabilité, escamote sa véritable vie d’émigré et les abreuve de récits où la France passe pour la mythique Arcadie? Les relations entre Madické et Salie nous dévoilent l’inconfortable situation des « venus de France », écrasés par les attentes démesurées de ceux qui sont restés au pays et confrontés à la difficulté d’être l’autre partout. (4ème de couverture)

 « Balzac et la Petite Tailleuse Chinoise » de Dai Sijie. Le roman se déroule en Chine, à l’époque de la révolution culturelle lancée par Mao Zedong. Deux amis de 17 et 18 ans, se connaissant depuis l’enfance, sont envoyés en rééducation en 1971, car ils sont considérés comme des « intellectuels ». Un jour Luo part au village voisin pour faire rallonger son pantalon par un célèbre tailleur de la montagne, mais il tombe sur sa fille, surnommée la « Petite tailleuse ». Pour service rendu, le Binoclard, un autre garçon lui aussi en rééducation dans un village voisin, prête aux deux amis Ursule Mirouët, un roman de Balzac. Fascinés, les deux amis volent toute la valise de livres interdits du Binoclard, Luo initie la jeune montagnarde à Balzac et cela va changer sa vie (résumé Wikipédia).

J’ai beaucoup aimé les 2 romans, mes élèves moins, à mon grand regret ! Le 1er parce qu’il aborde une thématique contemporaine, l’immigration, l’écriture est simple mais pas simpliste, c’est un roman facile à lire mais qui fait réfléchir sur notre perception de cette réalité qu’est l’exil. Le 2nd roman, malgré son thème, est plutôt léger et j’ai même ri à plusieurs reprises…Ces 2 romans sont connus mais si vous êtes passés à côté comme moi, n’hésitez pas.

Ensuite j’ai rattrapé un classique que je n’avais jamais lu : « Petit déjeuner chez Tiffany » de Truman Capote. Etant une admiratrice d’Audrey Hepburn, je connaissais l’adaptation de Blake Edwards, évidemment je l’ai lu cette longue nouvelle en traduction, j’ai trouvé le récit intéressant mais je n’ai pas été renversée par le style, à voir donc avec d’autres œuvres du même auteur…Bref entre Truman Capote et moi cela n’a pas été le grand coup de foudre mais je crois que je vais quand même lui laisser une autre chance ^_^

Puis j’ai enchainé avec un polar qu’on m’a prêté « La maison où je suis mort autrefois » de Keigo Higashino qui est un auteur japonais très connu, voici la 4ème de couverture :

Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas… Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner.

Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques…

Ce roman a été une agréable surprise, ce qui en fait tout l’intérêt, à mon avis, c’est la capacité de l’auteur à créer une ambiance lourde, assez poisseuse, le lecteur sent un malaise dans cette maison, et a vite envie de savoir ce qu’il s’y est passé. Autant vous dire qu’il se lit très rapidement ^_^

Enfin le dernier est un roman plus léger, beaucoup plus léger, il s’agit de « la bibliothèque des cœurs cabossés » de Katharina Bivald. Le titre est un peu cul-cul mais ce roman est un rayon de soleil qui fait du bien au moral.

Voilà de quoi ça parle : Sara est une jeune femme de 28 ans qui vit en Suède et qui mène une vie assez morne ,elle correspond avec une vieille dame qui vit dans un trou paumé de l’Iowa, après 2 ans d’échange Sara entame l’aventure de sa vie en allant rendre visite à son amie, aux Etats-Unis, seulement voilà quand elle arrive là-bas elle apprend que sa vieille amie vient de mourir, elle se retrouve donc seule  dans un pays inconnu…

C’est en allant sur le blog d’Isa que j’ai eu envie de lire ce roman et je ne le regrette pas, c’est bon comme une pastille de bonne humeur, contrairement à ce que son titre laisse présager ce n’est pas du cul-cul et quand on aime les livres on se sent forcément proche du personnage principal. Je vous recommande vivement cette « bibliothèque »

En espérant vous avoir donné quelques envies de lecture, à demain pour la musique et bonne journée à tous ^_^

Publicités

Publié le 28 mai 2015, dans Lectures, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. J’ai vu BAT car je suis un grand fan d’Audrey Hepuburn, en revanche, je n’ai jamais lu le livre !

    Aimé par 1 personne

  2. Interessant comme lectures. Je me laisserais probablement tenter par le dernier; les autres je ne sais pas. C’est moins mon style de lecture.

    Aimé par 1 personne

  3. contente que ça t’ait plu :))

    Aimé par 1 personne

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :