Celle qui perdait ses mots

Il y a longtemps, presque dans une autre vie en fait, j’écrivais.

J’écrivais pour le plaisir des mots, j’écrivais pour dire mes maux, j’écrivais pour jouer, pour sentir, j’écrivais rageusement ou sereinement, j’avais des choses à raconter…

Et puis, peut-être parce que je ne croyais pas assez en mes personnages, peut-être aussi parce que je me suis sentie écrasée par tous ceux qui avaient si bien écrit avant moi, peut-être enfin et surtout parce que je n’accordais aucune valeur à mes écrits, j’ai cessé d’écrire.

Pourtant j’avais toujours des choses à dire alors j’ai eu l’idée du blog.

Là, pas d’histoire à raconter, le blog a quelque chose d’immédiat et de léger puis il faut bien l’avouer c’est un exercice de fainéant, car cela ne demande pas beaucoup d’effort. Or on m’a profondément inculquée que ce qui était réalisé sans effort, était par conséquent sans valeur…

Le blog est donc un amusement. Il évolue, je partage toujours mes photos, peut-être aussi qu’il devient un peu plus personnel avec le temps, je partage plus volontiers mes réflexions mais sans  jamais réellement approfondir, ce n’est pas le propos.

Et pourtant…

Pourtant j’ai parfois des réminiscences du temps où trouver le mot juste, celui qui traduit au mieux la pensée en construction, était un exercice délicieusement violent, ce temps où chercher et trouver ses mots permet de fixer les dérives malsaines de son esprit.

Pourtant dans les périodes agitées c’est un réflexe de prendre une feuille et d’y jeter  mon trouble, l’étaler grâce aux mots pour mieux l’évacuer ou le neutraliser, matérialiser les tourments secrets qui agitent, parfois, au cœur de la nuit, mon esprit en bataille…après, ces mots torturés mais toujours sincères et transparents finissent dans les flammes de la cheminée en hiver, dans la corbeille le reste du temps. Parfois certains parviennent à s’échapper, à m’échapper et courent chercher refuge chez un amoureux des mots.

Heureusement pour moi ça n’arrive presque jamais ^_^

Il n’est pas assez tard pour que les réminiscences du temps où j’écrivais puissent surgir aussi je me contenterai de choisir la facilité comme d’habitude et de clôturer ainsi ce billet…Je ne suis pas prête à retrouver mes mots apparemment. 🙂

giphy

Bonne journée à tous…

Publicités

Publié le 24 juin 2015, dans Humeurs, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. le plus important est de savoir si cette situation te chagrine ou pas…Si tu prends suffisamment de plaisir sur ton blog, continues ! Si tu as besoin d’autre chose, les ateliers d’écriture peuvent t’aider à libérer un peu tes mots….

    Aimé par 1 personne

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :