Celle qui avait des relations virtuelles réelles

Quand j’étais enfant j’avais un ami imaginaire, il s’appelait John, comme j’étais assez seule, il est resté longtemps avec moi. Suffisamment longtemps pour que dans la même situation,  si mon enfant a encore un ami imaginaire à cet âge-là je l’amène immédiatement consulter un psy, un bon psy, un très bon psy (non j’exagère, ce n’était pas à ce point là ).

Bref, ça ne s’est pas vraiment arrangé en grandissant et bien que  j’ai arrêté de parler à un mec qui n’existait pas, je suis restée une handicapée des relations sociales. Je déteste réellement aller dans des soirées où je ne connais personne et quand je rencontre des gens nouveaux je suis assez mal à l’aise. Quand j’étais plus jeune on me prenait pour une fille hautaine, fière et d’après ce qu’on m’a dit récemment c’est toujours un peu le cas. La vérité vous l’avez comprise, c’est que les autres me font peur, je m’en méfie par principe.

Alors internet s’est avéré  être, pour moi,  une bénédiction, une fois la barrière de la rencontre physique écartée je suis tout de suite plus à l’aise. Pourquoi je vous parle de ça ? Cette réflexion est partie d’un commentaire échangé avec Carrie où on parlait des liens que le blog peut créer.

Je connaissais déjà cette proximité étrange. Quand j’étais enceinte de ma 1ère fille, il y a de ça 11 ans j’étais sur un forum de futures mamans et on discutait de tout :  de nos futurs bébés, de nos rêves, de nos principes éducatifs (c’est le moment où on en a encore plein !)  de nos petites misères de femmes enceintes…et puis on a accouché et finalement on n’a jamais cessé de se parler. Pas avec tout le forum évidemment, mais un petit groupe d’une quinzaine de filles :  on a partagé nos 2ème grossesses, la 3ème pour certaines mais aussi des drames, des séparations…Dans la vie réelle je n’en ai rencontré que 5, ce qui est déjà pas mal…Mais ces filles font vraiment parties de ma vie.

Le blog m’a apporté ça aussi, de communiquer avec des gens de tout horizon, parfois dans d’autres pays, de tout âge aussi, enfin j’imagine car en l’absence de photos, je ne peux qu’imaginer celui/celle qui est à l’autre bout du clavier…

Certes ces relations sont virtuelles puisqu’on ne se connaît pas « physiquement » toutefois les liens qui se créent sont tout aussi réels que ceux que l’on peut avoir avec des personnes que l’on connaît dans la vie « réelle » et je peux dire sans hésiter que mes lecteurs me « connaissent » bien mieux que la plupart des gens qui me côtoient au boulot.

Je ne dis pas que c’est bien ou mal, c’est un constat que je dresse simplement, d’ailleurs cette distinction « vie réelle/vie virtuelle » ne me plait pas du tout, car pour moi tout est bien réel, le plaisir que j’ai à échanger avec mes lecteurs notamment…

Donc je suis une femme qui a du mal à aller vers les autres mais je me soigne et le blog permet ça ^_^ Et vous qu’en pensez vous ? faites vous cette distinction « vie réelle/vie imaginaire » ?

1h12 du matin dans ma temporalité, je vais encore faire plein de fautes parce que je suis fatiguée  ^_^ à demain matin (pour moi, pas pour vous, ah ces problèmes de temporalité 🙂 )

Publicités

Publié le 9 juillet 2015, dans Humeurs, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 21 Commentaires.

  1. me revoilà ^^

    je ne fais pas la différence « réel/virtuel »
    pour moi il n’y a pas de virtuel. que j’ai déjà vu ou non une personne rencontrée sur le net, les « sentiments » que j’ai à son égard sont les mêmes
    j’accorde ou non ma confiance, je suis très proche ou moins proche selon, mais comme dans la vraie vie
    suis-je claire, Isa de Bordeaux? ^^

    et tout comme toi, ceux qui me lisent me connaissent mieux que ceux qui me côtoient tous les jours ^^

    J'aime

  2. Oh mon Isa tu me mets la larme à l’oeil. Moi aussi les novs comptent beaucoup dans ma vie. J’ai jamais réellement retrouvé ça avec d’autres amitiés virtuelles. Se voir c’est peut être pas le plus important mais venir squatter chez vous quelques étés restent de supers beaux souvenirs!! Des bisous ma poule.

    Aimé par 1 personne

  3. mais enfin Bobby, je n’habite pas Bordeaux!!! ah tu ne parlais pas de moi :p

    je reviens plus tard, Axelle, je suis à la bourre ^^

    Aimé par 1 personne

  4. punaise, j’ai pas relu !!!!
    comme tu es prof, je te confie la mission de corriger les fautes, c’est une horreur 🙂
    Bisousssssssssssssssssssssssssssssssssss

    Aimé par 1 personne

  5. « virtuelle/réelle », à mon sens cela à toujours existé, seule la technique à évolué.
    Je me rappelle étant môme on nous avait « octroyer » un correspondant, à l’école, et bien sur le but était de correspondre, donc pendant peut-être 3 ans j’ai correspondu par courrier « papier » avec Youcef, un Tunisien de mon âge (15 ans) on jouait aux échecs par courrier LOL.
    et puis la vie a fait que…..les voyages coûtait cher, et je ne les jamais rencontré.
    Et pourtant derrière ces lettres il y avait bien quelqu’un de réel, peut-on parler de « virtuel » ?

    Perso quand je parle de vous, les filles, je dis souvent « ma copine Isa, tu sais celle de Bordeaux, elle nous as filer un tuyau.. » enfin ce genre de phrases, je parle donc bien de quelqu’un de réel, même s’il n’y a pas eu de rencontre physique.

    Des rencontres, j’en ai fait 2, on s’est bien marré ce jour-là, c’était très sympa 🙂
    Il est vrai que rencontrer les gens avec qui on passe malgré tout du temps a discuter, peut être important, mais est-ce là l’essentiel ? je ne sais pas en fait.
    Une chose est sur, c’est que ça créée des liens sympas 🙂
    bon, il est même pas 8 h du mat et tu me donnes un devoir de philo, pfffff, t’en loupes pas une , on voit bien que tes prof (mais pas que) tiens…
    🙂 🙂 🙂
    Bisoussssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

    Aimé par 1 personne

  6. Je rejoins Fedo dans ces propos bien que je n’ai pas (encore) eu de personnes venant polluer mon blog par des commentaires déplaces.
    Grace a cette vie « virtuelle » j’ai fait de belles rencontres réelles; Fedo en une tres tres belle preuve 😉

    Aimé par 3 people

  7. Ce forum a été essentiel aussi pour moi car il m’a permis de vivre cette même grossesse d’une plus jolie manière. Pourquoi faire la distinction ? On accorde son attention à qui on a envie, non ? Je te rejoins, parfois on ne livre pas les mêmes choses. L’important est d’avoir des personnes aussi réelles qui peuvent sécher les larmes, prendre dans les bras…L’équilibre est ma clé entre le réel et le virtuel. Souvent j’aurai envie de voir plus mes amis ( es) réelles et virtuelles !!!!!

    J'aime

    • c’est mon ancien moi qui a tendance à faire des cases, mais la nouvelle moi combat cela avec efficacité 😉 comme tu dis l’important c’est d’avoir aussi des personnes pour te prendre dans les bras…personnellement j’essaye de voir plus mes amis et quand je ne peux pas j’appelle….

      Aimé par 1 personne

  8. Ma vie virtuelle entre tellement dans ma vie réelle, j’y ai fait tant de rencontres que je ne fais pas de distinction… Je trouve juste que les gens se permettent plus de choses bien planqués derrière leur clavier (certains gens hein, pas tous…)

    J'aime

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :