Archives Mensuelles: novembre 2015

Le vendredi c’est permis

Oyé, oyé braves gens !

C’est vendredi et la semaine se termine, je commence par une dédicace à Isa, bon courage pour le déménagement ^_^

Tout va bien : j’ai trouvé le moyen de me bloquer le dos à cause du stress mais grâce à mon ostéopathe ça va mieux, parce que marcher comme Robocop c’est moyen !

Tout va bien : le monde continue de ne pas tourner rond

Tout va bien : j’ai une put… de souris dans la maison mais comme on est bêtement gentil dans cette maison, pas de tapette mais un piège. Elle s’en fout royalement et continu de dévaster ma poubelle en snobant royalement le piège ! 2 fois que je la mets à la porte…

Tout va bien : après quelques heures de cours ce matin, je prends le train direction Nîmes pour un we « potes » avec Jiminy, les élèves devraient me voir avec un sourire stupide scotché au visage toute la matinée.

Donc j’ai cherché un morceau pour transmettre mon état d’esprit, j’ai pensé assez vite à Happy de Pharrell Williams. Oui mais voilà ce morceau ne me donne pas forcément un grand sourire, il est sympa, certes mais sans plus.

Et puis j’ai eu une illumination, même si votre boss vous fait des misères, je vous le dis « soyez content »

En plus il y a Robin William dans le clip !!!

Bon week-end les amis et à la semaine prochaine

Faire un voeux

IMG_3093

Celle qui avait eu peur au boulot

Voilà un titre qui a le mérite d’être clair.

Quand on est pompier, policier, par exemple, on peut s’attendre à côtoyer la violence mais quand on est prof, en principe, la seule violence à laquelle je suis censée être confrontée c’est celle avec laquelle mes élèves martyrisent l’orthographe et la conjugaison.

Seulement voilà ça ne s’est pas passé comme ça il y a quelques jours. Précisément il y a 15 jours, durant ma 1ère heure de cours, une de mes élèves a pété un plomb, elle a tenté de se jeter sur une autre élève en classe, elle voulait « la crever » ! J’avais vu venir, j’ai essayé de la faire sortir, sans succès, j’ai choisi de protéger le reste de la classe et je les ai tous fait sortir, c’est ce qui l’a faite exploser, littéralement.

Pendant plusieurs minutes elle a dévasté la salle où nous nous trouvions, elle a jeté les tables, les chaises, hurlé, fait des trous dans les murs, heureusement sa colère n’était pas dirigée contre moi, aussi elle ne m’a pas touchée.

Cet « incident » a été extrêmement violent, pour elle, pour les autres, pour moi. J’ai assuré mes cours ce jour-là, parlé avec les élèves, reçu des parents le soir et finalement  je me suis écroulée en larmes le soir…

Ce qui a été dur pour moi c’est de me dire que quelqu’un pouvait déchaîner autant de violence sans que mes voisins de salle n’interviennent, heureusement les surveillants sont intervenus rapidement mais si j’avais été la cible de sa violence, vu son gabarit et le mien, les surveillants m’auraient trouvé en piteux état…

Ça m’a fait beaucoup gamberger, c’est pour cela que j’étais très en colère, il y a quelques jours, je vous en parlais ici.

J’étais en colère contre mes collègues, l’institution, la société où tout se barre en sucette, les parents qui rament, bref la terre entière…

Cette élève a de graves problèmes médicaux que nous n’avons appris qu’à la rentrée, une fois que nous y avons été confronté. Dans un monde idéal elle aurait été prise en charge dans un cadre spécifique, seulement voilà, il n’y a plus de place nulle part.

Finalement c’est cela je crois qui me met le plus en colère, nos classes ressemblent de plus en plus à une cour des Miracles où se côtoient toutes sortes de troubles, de pathologies diverses, de handicaps, d’élèves en situation d’abandon…Des élèves dont les troubles n’ont pas toujours été dépistés à temps et nous récupérons dans nos classes des élèves démolis ou en révolte…

Des élèves pour lesquels nous sommes assez démunis car nous ne sommes pas formés à la psychologie, à l’accueil du handicap, aux aménagements à mettre en place dans nos enseignements pour des élèves qui souffrent de graves troubles d’apprentissage.

Vendredi tandis que je serai dans le train qui m’amène chez Jiminy, cette élève passera en conseil de discipline (je ne vous ai pas tout dit, il y a eu d’autres éléments), nous n’avions pas d’autres choix au vu de la gravité des faits. Une de fois de plus dans le parcours de cette jeune fille l’institution va lui faire défaut, personne n’a pu réellement aider cette famille.

Alors comme me l’a dit très justement une copine « on ne peut pas tous les sauver », c’est vrai, mais parfois assister à tous ces naufrages c’est lourd et ça donne envie de voir ailleurs si l’herbe est plus verte….

Celle qui commençait une nouvelle semaine

Et je la commence dans l’espoir qu’elle sera meilleure que la précédente…

Les mauvaises nouvelles ont fini par me plomber le moral, il faut bien l’avouer, et puis au lycée j’ai la sensation que les élèves sont tendus, sans parler qu’on a pas mal ressassé les attentats.

C’est là qu’on se rend pleinement compte du rôle citoyen que l’école a à jouer…

J’avais besoin d’un week-end off. J’ai donc dormi, écouté de la musique au coin du feu au lieu d’allumer la TV, laissé les réseaux sociaux éteints, le téléphone aussi d’ailleurs, j’ai lu et j’ai préparé les lettres au Père Noël avec mes filles.

Noël me fait toujours du bien, hier matin j’ai feuilleté le programme tv et ça y est la journée il y a plein de téléfilms niais sur Noël, l’esprit de Noël, je médite même de nous acheter des pulls de noël :

bridget_jones_sweater

Je fais même le pari que l’Homme sera aussi beau que Colin ^_^

Je tente la pensée positive, le verre à moitié-plein comme dirait ma cop’s Laurence :

Le livre que je lis est très sympa, doux, simple, il parle de la vie et on a l’impression que les personnages sont nos potes de lycée dont on a retrouvé la trace (Nicolas Butler « retour à little wing »)

Dans quelques jours, j’irai à Nîmes chez Jiminy et ça c’est une pensée qui met de la lumière dans ma semaine…

J’ai vu Spectre…ah Daniel….

Ma grande a demandé que je fasse une liste de Noël, je la soupçonne de vouloir jouer à la mère Noël…

Je me suis achetée un legging bi-matière, avec le devant en faux-cuir, javais un peu peur et finalement il me va bien et j’adore !

Il fait enfin assez froid pour que je puisse étrenner mon beau manteau rouge.

Samedi, les filles étaient chez leur mamie (ma mère) et quand je suis allée les chercher, elle avait fait des crêpes…c’est ce qu’il y a de bien avec les mamans  c’est que même si  j’ai 41 ans, elle continue de me gâter comme si j’avais 10 ans 🙂

Comme je le lisais dans un blog, l’amour et l’amitié sont deux belles valeurs refuge en ces temps troublés…

Bonne nouvelle semaine à tous, à très vite

Contre-jour (3)

IMG_3113

Le vendredi c’est permis

Nous voilà déjà vendredi. Et pourtant cette semaine m’a parue d’une lenteur assez effrayante, comme si le temps se dilatait dangereusement…

Après avoir cherché comment encaisser le choc des attentats parisiens, quand on commence juste à sortir de la stupéfaction, on se lève et de nouveau c’est le récit d’une attaque, un assaut cette fois.

Jeudi, donc, j’y ai réfléchi à deux fois avant d’allumer ma tablette pour lire les news au petit-déj…Et puis à midi, à la cantine, je me suis faite engueuler par une des co-co qui m’a dit qu’il fallait que je sorte de ma grotte !

C’est vrai, quand je suis fatiguée (c’est le cas en ce moment…), quand la vie m’agresse, quand le monde est moche j’ai tendance à faire l’ours et à me replier, à intérioriser, à me planquer dans ma grotte.

Ce week-end on ne fera rien, on va se reposer et peut-être que j’arriverai à prendre un bouquin par exemple, ou à écouter de la musique, à faire des choses simples qui font plaisir…

En parlant de musique, on est vendredi quand même ! Je suis bien embêtée pour aujourd’hui, mais je crois que je vais choisir quelques morceaux qui me donnent immédiatement la pêche, l’envie de danser…

Ces morceaux qui nous font lever de nos chaises quand on les entends vers 4h du matin dans les mariages, ces morceaux qui nous font dire » là c’est obligé ! » les morceaux qui font remuer le popotin ^_^

Oui les Bangles et je l’assume totalement ^_^

et un dernier pour la route :

Sur ce, je vous souhaite à tous un bon week-end…

J-7 😉

Entre deux…

IMG_3145

J’ai mal à ma France

J’suis comme ça moi.

Après avoir eu mal à la gorge, mal à la tête souvent le soir, au moment d’aller au lit, là j’ai mal à ma France.

Ce mal là il me fait un peu comme le mal à la gorge, je respire mal, déglutir m’est pénible et puis c’est une douleur qui me correspond jusqu’au fond des tripes, c’est une douleur qui me serre le cœur, qui me fait pleurer dès que j’y pense plus de 3 secondes.

C’est une douleur qui m’a laissé hébétée un week-end entier comme une gueule de bois puissance 10.

Aujourd’hui j’ai mal à ma France, comme hier, avant-hier, avant avant-hier, et je crois malheureusement que ça va durer un moment.

Bien sûr je vais me remettre à déconner, j’ai déjà un peu commencé d’ailleurs, mais au moment où j’écris, ces mots là ne viennent pas…Je cherche encore le médicament qui soigne cette douleur…

Malgré cela à l’instar de Scarlett O’Hara (oui je sais, on a les références qu’on a, Voltaire c’est plus classe mais c’est moins facile à lire !) je me dis pour me consoler que « demain est un autre jour » (sacré philosophe cette Scarlett !) et que je m’efforcerai d’en faire un bon jour…

Et comme souvent chez moi j’ai une musique qui me trotte dans la tête, certes mon pays c’est plus la vigne que la savane, mais sinon tout est bon….

On dit qu’au delà des mers
Là-bas sous le ciel clair
Il existe une cité
Au séjour enchanté
Et sous les grands arbres noirs
Chaque soir
Vers elle s’en va tout mon espoir

Mon pays et Paris
Par eux toujours
Mon cœur est ravi
Ma savane est belle
Mais à quoi bon le nier
Ce qui m’ensorcelle
C’est Paris, Paris tout entier
Le voir un jour
C’est mon rêve joli
Mon pays et Paris

Quand sur la rive parfois
Au lointain j’aperçois
Un paquebot qui s’en va
Vers lui je tends les bras
Et le cœur battant d’émoi
A mi-voix
Doucement je dis « emporte-moi! »

J’ai deux amours…

Sur ce, les gens je vous souhaite une belle journée, à très vite….

Hommage à Paris

20150410_142443-002

Le vendredi c’est permis

La semaine a été courte et longue aussi.

Courte car je n’ai pas bossé le 11 novembre, ni le 12 d’ailleurs parce que j’ai décidé qu’il était mieux pour moi de ne pas y aller. Ça peut sembler étrange, dit comme ça, en tout cas, pris hors contexte, ça ne pourrait qu’accréditer la thèse que les profs sont tous des branleurs….

Longue, parce qu’une semaine est toujours longue quand on sait les gens qu’on aime dans la peine par exemple où quand la violence, et la lâcheté viennent vous cueillir là où vous vous sentez à sécurité…En plus mon stage photo de samedi sur la photo de nuit a été annulé et je ne vous parle même de la SNCF qui m’a fait des misères….

Et pourtant si je tente de voir le verre à moitié plein comme me l’a conseillée une copine, il y a eu de bons moments cette semaine. Mardi, qui était officiellement la plus longue journée de merde que j’ai vécu, cela faisait également 19 ans que nous avions échangé notre premier baiser avec l’homme…J’ai réservé un week-end avec Jiminy et hier soir c’était soirée Daniel Craig, je suis allée voir Spectre…

4 épisodes d’Arrow, 2 comédies romantiques, une boite de chocolat, un James Bond mais aussi quelques sms et mails sont venus à bout de ma colère version Hulk et ont permis de refaire de moi un être civilisé qui peut donc retourner travailler….

Cette semaine ça a été un grand huit émotionnel alors j’ai cherché quelle musique traduirait la colère que j’éprouve encore un peu au moment où j’écris, la musique ne suffisant pas toujours, j’ai préféré rester terrée chez moi 24h afin d’éviter de faire du mal aux autres, ne serait ce qu’en les dézinguant de quelques paroles assassines comme je sais si bien le faire (assorties en général d’un regard qui gèlerait les tropiques).

La chanson que je partage j’aime la mettre à fond dans ma voiture, elle a des vertus cathartiques, allez montez le son et répétez après moi « Fuck you ! I won’t do what you tell me », hurlez le de plus en fort et surtout n’oubliez le « motherfucker » final, du plus bel effet !

bon week-end à tous…et désolée s’il y a des fautes qui traînent, j’écris tard et la semaine a été longue

%d blogueurs aiment cette page :