Celle qui racontait une histoire

Dans cette histoire il n’y a qu’un Autre, si malheureux, qu’il a arrêté de voir le monde qui l’entourait, les gens qui l’aimaient, ceux qui comptaient nécessairement sur lui.

Sa douleur de vivre a été si forte, si étouffante qu’il a pensé qu’il était temps que cela cesse, par conséquent il s’est dit qu’il allait remédier définitivement à ce fâcheux incident qu’est la vie…

Cependant dans un dernier sursaut, et bien qu’ayant déjà bien avancé dans son projet, il a décidé d’entendre une dernière fois la voix agaçante et insistante qui faisait sonner son téléphone, elle, elle avait décidé de toute de ses forces que ça ne devait pas se finir comme ça…Alors la petite voix agaçante a supplié, cajolé, consolé, menacé, grondé, crié, ordonné, pleuré, supplié à nouveau…L’Autre a pleuré, a dit son désespoir de vivre, a crié son envie d’en finir.

La petite voix a fait ce qu’elle devait faire.

Sur le moment l’Autre a été furieux qu’elle ait l’outrecuidance de contrecarrer ses projets, il l’a copieusement insulté. Il a compris assez rapidement que si lui voulait en finir avec la vie, la vie, elle, n’en avait pas fini pour autant avec lui.

Et c’est la mort dans l’âme que l’Autre a momentanément renoncé à mettre fin à ses jours. La petite voix agaçante, décidément bien têtue, a prévenu la famille de l’Autre, pour qu’il se rende compte qu’il était aimé, pour qu’il ne se sente plus si seul…

Au début l’Autre ne s’est pas vraiment rendu compte de la gravité de son geste tandis que la petite voix était au désespoir et tremblait qu’il ne recommence.

Des jours sombres ont suivi ou, entre espoirs et désespoirs, l’Autre a eu encore besoin d’explorer les obscurs recoins de sa dépression.

Et puis un matin, l’Autre a eu une sorte de révélation.

L’Amour l’a touché.

Celui de sa famille, de ses amis, de ses enfants. L’Autre a finalement compris qu’effectivement il n’en avait pas fini avec la Vie et qu’il pouvait à nouveau y trouver son compte…

Et comme pour l’encourager et le féliciter d’avoir pris la bonne décision, la Vie lui a envoyé un cadeau, l’histoire reste encore à écrire, et c’est précisément ce qui est beau : il y a une histoire à écrire…

Publicités

Publié le 15 février 2016, dans Humeurs. Bookmarquez ce permalien. 21 Commentaires.

  1. C’est joli et plein d’espoir… ça fait du bien ! elle est chouette cette petite voix 🙂 bisous

    Aimé par 1 personne

Quelque chose à me dire ???

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :