Archives du blog

Le vendredi c’est permis

Ami du jour bonjour.

On se retrouve pour notre rendez-vous musical hebdomadaire. Quoi de neuf cette semaine ? J’ai eu l’immense privilège d’aller corriger le bac pro en histoire-géo, comme toujours ce fut épique, tant dans l’organisation que dans le contenu des copies.

Comme d’habitude j’ai appris plein de nouvelles choses que se soit en géographie, en géopolitique ou en histoire et j’avoue que je suis troublée. Il ne peut pas y avoir tant de mauvais profs que ça ni d’élèves déficients ou glandeurs…Un des éléments de réponse c’est qu’on a des programmes ridiculement lourds : j’ai 10 questions (4 en histoire/ 4 en géo et 2 en éducation civique), mes élèves ont 8 à 10 semaines de stage par an et si on enlève les vacances, j’ai en moyenne 3h pour faire le cours, la situation concrète qui va avec (ex : les monde au tournant des années 1990= cours ; la chute du mur de berlin = situation) et l’évaluation et sa correction…je fais donc du saupoudrage de connaissances, normal après qu’il n’en reste rien !

Comme je suis sympa, j’ai prévu un article la semaine prochaine pour partager avec vous ce que j’ai lu, il n’y pas de raison  que je sois la seule à me marrer-lamenter-m’arracher les cheveux (rayer la mention inutile). En attendant place à la musique.

Ça va être simple : le 23 juin Radiohead se produisait à Glastonbury (là où j’aurai rêvé les voir en concert) et le même jour le groupe sortait une réédition de l’album mythique OK Computer, pour ses 20 ans. L’album est remastérisé pour les titres originaux, s’y ajoute 3 titres écartés de l’album d’origine (mais que le groupe a interprété en concert) et 8 titres qui correspondent à des face B.

Voici mon préféré avec un clip énigmatique à souhait…

Bon week-end à très vite

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :